Michel Prioux fait respecter la logique en s'imposant contre Pieter dirksen (1543). Même s'il nest jamais facile de s'imposer car chaque adversaire un peu moins fort fait sa partie de l'année, et Woinic a su faire preuve de vigilance tout en prenant les risques qui lui ont permis de gagner la partie.

Cette victoire est la deuxième dans cet open, et Woinic en est a deux défaites, trois nuls, deux victoires. Un bilan comptable équilibré qui pourra se bonifier dès la huitième ronde.

Même si la partie sera difficile, Papa a obtenu jusque là de très bons résultats contre des surclassés alors pourquoi pas une victoire pour encore améliorer sa perf FIDE.
Son adversaire du jour est Sulek Viliam (2143 de élo) et Papa jouera avec les noirs, il aura donc l'avantage de choisir sa défense mais avec un timing de retard.

Il est 15h30, la partie est lancée...la guerre est déclarée.
Retour à l'accueil