Voici le profil de notre sortie à l'Izoard d'après le site openrunner. Un denivelé positif de 2060m qui témoigne de la dureté de ce parcours. On comprend mieux pourquoi pour Pietro, ce fut dificile mais aussi pourquoi Philou et Tonio étaient fin prêt pour leur course à Quierzy.

La courbe de l'Izoard force aussi le respect pour la performance de Woinic qui comme le sanglier ardennais prenait son envol. Si vous aussi vous voulez tenter l'aventure, ce n'est finalement que du bonheur dans un paysage splendide.

Perso, j'ai effectué ce parcours à 18 km/h de moyenne et ce qui représente 5h07 sur le vélo dont 2h00 d'ascension. Pendant la montée de l'Izoard, je me suis calé à 6-7 km/h avec quelques pointes à 9 quand c'était possible (trop rare).





Retour à l'accueil