Hennebont-Lochrist HB : Bilan mi-saison
Hennebont-Lochrist HB : Bilan mi-saison

LE POINT A MI-SAISON AVEC PIERRE PRIOUX, COACH DE LA N3

Nous voilà à mi-saison, échange avec l'entraineur de la Nationale 3, Pierre PRIOUX.

 

 

Pierre, nous voilà à mi-saison, et nos bleus occupent la cinquième place, plutôt satisfaisant ?

Oui satisfait sur plusieurs points : humain, sportif et comptable.

Tout d'abord, sur le plan humain, c'est une satisfaction car mon arrivée et l'intégration des jeunes recrues s'est bien passée, même s'il n'y a pas de surprise car je connaissais les qualités humaines des garçons, et c'est aussi pour ça que je les ai amené à rejoindre ce projet. Ils collaient à l'esprit famille du club.

Satisfaction aussi au niveau du jeu, puisque le projet de jeu a été très vite adopté et appliqué, et aujourd'hui nous sommes la troisième défense du championnat. Ce qui montre une implication forte des joueurs et une rigueur de travail.

Enfin grâce à tous ces ingrédients, le résultat est une bonne cinquième place, nous sommes à l'abri par rapport au maintien, maintenant à nous de voir plus haut pour continuer de faire avancer le projet du club.

 

 

"État d'esprit, rigueur, dynamisme des bénévoles"

 

A ton avis, à quoi est dû cette belle dynamique ?

Cette dynamique est liée à plusieurs facteurs : tout d'abord l'état d'esprit des joueurs et leur jeunesse, mais aussi au projet défensif qui oblige et amène de la solidarité. Sans oublier que ce sont des jeunes qui se connaissent depuis le lycée et ont connu une aventure collective heureuse puisqu'ils ont été champions de France junior UNSS. Le club favorise aussi cette dynamique par le dynamisme des bénévoles et des efforts financiers du club pour pouvoir se déplacer en car : c'est un confort pour le groupe, même si ce sont toujours les mêmes qui perdent au tarot par exemple.

 

A propos de cette belle dynamique, comment vois-tu cette deuxième partie de saison ?

Je ne ferai pas de prédiction, car tout va dépendre de ce que l'on veut entre jouer tranquille ou continuer de progresser. Mais il faut garder à l'esprit que le groupe n'est constitué que de douze joueurs et que la fatigue et les blessures nous guettent. En tout cas j'espère maintenir au minimum une dynamique de résultats positifs à domicile.

 

"Garder une dynamique à domicile"

 

Après plusieurs saisons à entrainer une équipe féminine, quelles différences avec le groupe masculin de cette saison ?

A niveau égal, je pense que le niveau technique est plus élevé en garçon qu'en fille. Il suffit de voir des gestes comme la roucoulette ou des relations comme le kung fu qui sont peu présents en nationale 3 filles. Mais je pense aussi que c'est une généralité et pas une particularité des groupes filles que j'ai entraîné.

 

Nous sommes à quelques jours d'un match charnière avec la réception de Segré, équipe battue par nos bleus à l'aller, quel regard portes-tu sur ce match retour ?

On pourra évaluer dans quel état d'esprit nous sommes, en sachant que Segré sera renforcé par son demi centre absent à l'aller. Maintenant un joueur ne fait pas tout, nous sommes devant au classement et nous recevons donc tout doit être fait pour gagner avant un déplacement périlleux chez nos amis de Lesneven.

 

Le mot de la fin pour nos lecteurs ?

Le club continue sa structuration, différents projets ou démarches sont en cours et il faut que cela profite à tous les licenciés du Hennebont-Lochrist Handball ainsi qu' à nos partenaires de l'Entente Sud Morbihan que sont Guidel et Quéven.

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil